Qu’est-ce qu’un consultant ?

La raison d’être d’un consultant est d’apporter une aide ponctuelle à ses clients. Acteurs publics, entreprises ou associations, le recours à un consultant repose sur un besoin d’amélioration de la performance. Le consultant doit apporter des solutions à un problème spécifique rencontré par son client afin de lui permettre d’atteindre au mieux ses objectifs.

Les clients font appel aux cabinets de conseil pour plusieurs raisons :

  • Besoin d’une expertise non disponible en interne,
  • Envie de bénéficier d’un regard objectif et d’idées innovantes,
  • Besoin d’une intervention extérieure sur des sujets susceptibles de créer des conflits en interne,
  • Besoin de ressources très qualifiées immédiatement disponibles.

De ce fait, le consultant travaille en général chez le client lors de ses missions (85% de son temps). Au bureau, le reste de son temps se répartit entre formations, participations à des projets internes, réponses aux appels d’offre ou élaboration de nouvelle offre.

Les qualités d’un consultant

Cela serait une erreur de dire qu’il y a un profil de consultant idéal. Malgré tout, il existe des qualités recherchées qui font qu’un consultant sera plus performant qu’un autre.

Avoir un parcours académique de qualité permettait peut-être de faire la différence il y a quelques années, mais désormais ce n’est plus suffisant. Disons plutôt qu’avoir bénéficié d’une formation académique de qualité est une condition sine qua non pour pouvoir entamer un processus de recrutement dans un cabinet de conseil.

Au cours du processus, la sélection s’effectue sur des qualités qui sont consubstantielles aux métiers du conseil.

Il est nécessaire de faire preuve de facilités dans les domaines de la communication et du travail en équipe. Il vous faudra aussi disposer d’une forte capacité de travail, dont l’exigence variera selon le type de cabinet dans lequel vous travaillerez, et en fonction du type de conseil que vous exercerez.

Les principales motivations pour devenir consultant sont le gain important d’expérience en peu de temps, le challenge intellectuel et la variété des missions.

Les niveaux d’expérience

Dans le conseil, 5 grades sont généralement définis. Toutefois, chaque cabinet a sa propre terminologie et celle-ci peut parfois s’avérer trompeuse.

Consultant Junior

Les consultants juniors sont généralement de jeunes diplômés qui vivent là leur première expérience professionnelle. Le consultant junior travaille sous la responsabilité d’un consultant plus expérimenté (consultant senior ou chef de mission). Ce supérieur hiérarchique lui donne des tâches à réaliser pour faire avancer la mission. En général, il est en charge de la collecte des données clients et de la production des livrables (il rédige et élabore notamment des slides et des supports). Il est en relation permanente avec les équipes du client et doit s’adapter aux importantes exigences de ses supérieurs : la qualité des livrables est clé dans le domaine du conseil. Les perspectives de progression d’un consultant junior se basent sur sa capacité à produire un travail de qualité, dans les limites de temps qui lui sont accordées. Son indépendance et sa capacité à s’autogérer lors des missions seront des éléments déterminants pour son passage au grade de consultant senior.

Consultant Senior (ou confirmé)

Lorsque qu’un consultant devient senior, il commence à gérer de façon autonome une partie de la mission. À ce grade, il est responsable de ses travaux et peut être amené à encadrer des consultants juniors. Il n’est pas le principal interlocuteur du client, mais il dispose d’un degré d’exposition plus fort. Pour devenir chef de mission, il doit montrer sa capacité à gérer un projet dans son ensemble (encadrement, relation client, livrable…).

Chef de mission (ou Project Manager)

Le chef de mission est en charge du bon déroulement de la mission. Il est responsable du respect du cahier des charges convenu au lancement : budget fixé, deadline et contraintes de ressources, livrables… Il travaille main dans la main avec le client sur l’organisation de la mission. Il lui fait part des avancées de la mission et doit s’assurer que l’évolution lui convienne. Il est la pierre angulaire de la mission et le responsable de toute l’exécution de celle-ci. Il supervise le travail des consultants juniors et seniors et vérifie tous les livrables. Outre son travail d’encadrement, le chef de mission est également en charge du reporting pour sa hiérarchie interne. Pour progresser au poste de directeur, un chef de mission doit témoigner d’un excellent relationnel clients et d’une bonne maîtrise technique des sujets sur lesquels il intervient.

Directeur (ou Principal ou Senior Manager)

Le directeur est responsable de la supervision de plusieurs projets en simultané. Il est très impliqué lors de la finalisation du processus commercial et lors du lancement de la mission. Il définit conjointement avec le chef de mission le planning d’intervention et les analyses à mettre en place. Il s’appuie sur son expérience pour calibrer au mieux les travaux. Il est également en charge de déminer les problèmes, que ce soit au sein de l’équipe ou au sujet de l’avancée de la mission. Chez le client, lorsqu’il faut rendre des comptes à plusieurs opérationnels au sujet de la mission, il est chargé de gérer les donneurs d’ordre et les éventuels conflits politiques. Pour passer au grade d’associé, il doit être capable de réaliser un objectif de chiffre d’affaires par le biais de ses propres démarches commerciales.

Associé (ou Partner)

L’associé est responsable du bon fonctionnement du cabinet. La majorité de son temps est dévolu au développement commercial. Il est en charge de la relation au plus haut niveau chez le client et aide ce client en dehors des missions en faisant office de conseiller informel. Le reste de son temps, l’associé fixe les objectifs stratégiques du cabinet et organise son fonctionnement. Il est en général actionnaire de son cabinet en compagnie des autres associés. Le plus souvent, chaque associé est responsable d’une offre ou d’une division précise de son cabinet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *